Lieu de vie et d'accueil

Structure & spécificité

 

Le lieu de vie et d’accueil :

 

Présentation de l’environnement institutionnel de la ferme du lama Bleu :


Cadre touristique et naturel :


Clairvaux les Lacs : Altitude 550 m - Paris 450 km - Entre Lons Le Saunier et Morez - Les Rousses - Au centre du département du Jura, "La région des Lacs" se situe sur le 1er plateau jurassien.

Voisine de la Petite Montagne et du Haut-Jura, la Région des Lacs est une région pittoresque et touristique du Jura, avec ses 5 lacs, ses paysages, ses belvédères et des sites très réputés, comme les cascades du Hérisson.
Elle a su préserver son environnement (archéologie, flore, faune...) et son savoir-faire (tournerie, jouets, agriculture). La région des Lacs, c'est aussi une mosaïque d'activités de plein-air et des plaisirs de l'eau, en lacs ou rivières. Avec les innombrables sentiers, c'est une région privilégiée pour les randonnées à pied, en VTT ou à cheval.

 

Cadre plus urbain : Lons Le Saunier :


Cette ville moyenne se situe à environ 20 km de Boissia, soit 20 minutes en voiture. L’ensemble des administrations est présent à Lons le Saunier. Tous les moyens de transports sont disponibles : train, bus,…, ainsi que les différents services de santé tels que : hôpital, radiologie, etc., Tribunal de Grande Instance.

 

A- L’Aide Sociale à l’Enfance : partenaire principal :


Depuis la loi de décentralisation du 22 juillet 1983, les missions de protection de l’enfance ont été confiées au Président du Conseil Général. Ce sont ces services qui assurent la gestion, le financement et l’organisation. Ils remplacent ce que l’on appelait la DDASS. Ses missions sont définies par la loi du 6 janvier 1986 et se répartissent dans les secteurs de placement des enfants, des mesures d’aide à domicile et des actions de préventions.

 

a)  Missions de l’ASE :


L’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), placée sous l’autorité du Conseil Général, a cinq missions assignées par le Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF).

> Article 321-1 du CASF :

( Loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 article 75 I 2°, article 82 Journal Officiel du 3 janvier 2002)

 

Le service de l’Aide Sociale à l’Enfance est un service non personnalisé du département chargé des missions suivantes :

1)      Apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique aux mineurs, à leurs familles, aux mineurs émancipés et aux majeurs âgés de moins de vingt et un ans confrontés à des difficultés sociales susceptibles de compromettre gravement leur équilibre ;


2)      Organiser, dans les milieux où se manifestent des risques d’inadaptation sociale, des actions collectives visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l’insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles, notamment celles visées au 2° de l’article L.121-2 ;

3)      Mener en urgence des actions de protection en faveur des mineurs mentionnées au 1° du présent article ;

4)      Pourvoir à l’ensemble des besoins des mineurs confiés au service et veiller à leur orientation, en collaboration avec leur famille ou leur représentant légal ;

5)      Mener, notamment à l’occasion de l’ensemble de ces interventions, des actions de prévention des mauvais traitements à l’égard des mineurs, organiser le recueil des informations relatives aux mineurs maltraités et participer à la protection de ceux-ci.

 

Pour l’accomplissement de ces missions, et sans préjudice de ses responsabilités vis à vis des enfants qui lui sont confiés, le service de l’Aide Sociale à l’Enfance peut faire appel à des organismes publics ou privés habilités dans les conditions prévues aux articles L.313-8, L. 3112-8 et L.313-9 ou à des personnes physiques.

 

Le service contrôle les personnes physiques ou morales à qui sont confiés des mineurs, en vue de s’assurer des conditions matérielles et morales de leur placement.

 

 

B- Autres partenaires institutionnels :

 

ASE locales et Nationales, juge pour enfants, Centres Médico-sociaux, Protection Judiciaire de la Jeunesse, GERPLA, Education Nationale, Instituts Médico- éducatifs, autres : MECS, foyers, Mouvement Village d’Enfants, HP, ITEP, M le Sénateur et PDT de la Communauté de Communes du Pays des Lacs,, Gérard BAILLY, Mme M. C. DALLOZ, Députée, etc


Spécificité du lama Bleu :


A- Missions et objectifs :

 

Les lieux de Vie et d’ Accueil offrent une réponse spécifique aux  jeunes en difficultés confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance. Ils constituent une alternative à l’accueil traditionnel des mineurs et jeunes majeurs confiés à l’ASE dans des situations complexes qui nécessitent de recourir à des structures adaptées.

Ces lieux contribuent à répondre de façon plus souple et appropriée aux problématiques de l’enfant et de l’adolescent. Créés dans les années 1970, les personnes responsables de ces LVA ont proposé à des publics en difficultés, de partager leur quotidien.

 

Les LVA visent, par un accompagnement social et éducatif, continu et quotidien :

 

-         à favoriser l’insertion sociale des personnes accueillies,

-         à apporter éducation, protection et surveillance à ces mêmes personnes.

Désormais ils sont intégrés dans la loi n°2002-2 du 02 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale.

 

B- Les objectifs du Lieu de vie :


Le lieu de vie de La ferme du lama Bleu a pour mission d’organiser l’hébergement (le lieu de vie est ouvert en continuité), l’éducation, la réinsertion sociale, scolaire et professionnelle des adolescents qui lui sont confiés.

 

Les valeurs de la ferme du lama Bleu :

 

Les valeurs de la ferme du lama Bleu peuvent être énoncées par différents termes comme :

 

-         le vivre et faire-avec qui renvoient à l’échange et au partage, voire à la notion de don évoqué par Marcel Mauss,

-         l’implication de l’équipe favorise la transmission de valeurs, de savoir-faire, savoir-être ou simplement l’envie, le plaisir,

Le support choisi par le lama Bleu : l’animal et l’environnement, permet d’aborder et de travailler à ces principes. Quant au quotidien, il est bien sûr incontournable et fait parti de toute structure d’hébergement.

 

Ainsi, l’accompagnement visé par la ferme du lama Bleu rejoint la notion « du vivre à l’exister » de Philippe Gaberan (extrait de « La relation éducative ») :

« La finalité de la relation éducative n’est pas de normaliser la personne, de la guérir ou de réparer un préjudice. Elle est de l’aider à devenir actrice de sa vie en favorisant le passage du vivre à l’exister (…)  « vivre » c’est être là sans l’avoir voulu, c’est subir le temps qui passe ou bien encore ne pas parvenir à donner un sens à sa vie de sorte à la maintenir. Cela signifierait être acteur et non pas passif. En revanche « exister » c’est accéder à la possibilité de faire des choix, se construire une histoire, c’est appartenir à soi-même, au monde. »

 

a) Généralités :


Conformément à sa mission, la prise en charge proposée concourt à la réalisation de plusieurs objectifs :

 

-         objectif de protection ;

-         objectif d’éducation ;

-        restauration du lien parents-enfants et de la place de l’enfant dans sa famille (ce travail de communication est réalisé en partenariat avec les travailleurs sociaux du service de l’Aide Sociale à l’Enfance).


Adhésion au GERPLA :


Le GERPLA (Groupe d’Echange et de Recherche pour et sur la Pratique en Lieu d’Accueil) regroupe des lieux de vie et d’accueil ayant des valeurs et des démarches communes. Ces valeurs sont précisées dans une charte qui constitue la plate-forme d’adhésion et définit les principes fondateurs autour desquels les adhérents se reconnaissent et s’engagent. Voir charte GERPLA en annexes ;

 

 

C-  Présentation du site de la ferme du lama Bleu :

 

Cadre de vie :

 

- Intérieur :

 

Il nous est apparu indispensable de distinguer les espaces communs des espaces privés tant pour les pensionnaires que pour les permanents. C’est pourquoi un espace

habitable de 220 m² est alloué spécifiquement au lieu de vie, auquel s’ajoutent d’autres parties communes. Les jeunes ont donc leur ‘’chez eux’’. Trois chambres doubles sont leur disposition. Nous avons apporté le plus grand soin et la plus grande attention à la décoration et à l’aménagement de ce site afin que les jeunes pris en charge intègrent le lieu plus en douceur. Aider ces derniers à devenir autonomes passe aussi par l’apprentissage du respect d’un site, d’un lieu commun auquel ils souhaitent appartenir.

 

-         Espace privé :

 

Les jeunes sont hébergés dans des chambres doubles, équipées de WC, douche et lavabo.

 

-         Espace communs :

 

Cuisine équipée, salon télévision, etc,…

Une salle d’activités de 50 m² équipée d’un baby-foot, d’une bibliothèque, d’un pôle informatique ainsi que d’une chaîne Hi-fi est à leur disposition.

L’équipe s’efforce de trouver l’équilibre pour travailler dans le ‘’vivre avec’’ et le ‘’faire avec’’ tout en différenciant le temps et les espaces personnels des temps et espaces communs.

 

- Extérieur :

 

Un cadre paysager de 7 ha est à la disposition des jeunes. Soucieux de l’environnement et de l’écologie, nous avons travaillé avec un paysagiste professionnel pour aménager les différents espaces. Nous avons veillé à ce que  le minéral, le végétal et l’eau, éléments indispensables à l’équilibre et l’harmonie soient présents dans notre environnement proche.

L’espace permet de monter des projets simples avec les jeunes, tel que l’abri nécessaire aux espaces verts, l’air de jeux, etc.. Ces adolescents se sentent alors acteurs et capables d’agir sur leur environnement. Petit à petit ils acquièrent des réflexes puis des savoir-faire qui peut être les emmèneront plus loin dans leur parcours de vie. Le site (ferme et espaces verts) est un atout indéniable pour ces multiples projets.

 

Cet espace est réparti en différentes zones :

 

§        Ludiques et proches de la maison : terrasses, aire de jeux, mare, potager, espace détente, etc.

§        Destinées à l’outil pédagogique : 500 m² de bâtiments agricole ainsi que les pâtures.

 

- Une équipe :

 

En dehors des deux permanents dont un diplômé d'état éducateur spécialisé et zoothérapeute, le pôle du personnel n’a cessé de croître en qualité. En effet, au fur et à mesure du temps, nous veillons à ce que les profils de poste soient en corrélation avec le public et les spécificités de la structure. Ainsi en 2011, sont présents sur le site de la ferme du lama Beu :

 

-         Trois employés et stagiaires :

 

1.      Une éducatrice ayant un diplôme de sport adapté de même qu’une formation en équithérapie. CDI 100%,

2.      Un éducateur ex artisan, ayant donc de grandes connaissances dans les savoir-faire techniques. Ce qui correspond pleinement en regard des ateliers de pré-apprentissages. CDI 100%,

3.      Une éducatrice (travail en analyse systémique) intervenant lors de l’analyse de la pratique. CDI 30%,

4.      Accueil de stagiaires (notamment seconde et troisième année) qui par leurs regards extérieurs, remarques et questionnements interrogent la structure et nous font progresser. Profil 90% d’éducateurs spécialisés et 10% de moniteurs éducateurs. Convention de 4 à 9 mois. Correspondent à un ½ temps.

 

- Espace à vivre :

 

– Une éthique :

Dans le respect de la personne, nous avons crée un espace intérieur chaleureux et agréable à vivre. Ces valeurs impliquent la rénovation et l’entretien de l’espace à vivre. A cette occasion les jeunes participent à ces travaux et découvrent des techniques ou des corps de métiers qu’ils soient réalisés par nous-mêmes ou par des entreprises externes. Ces démarches ont permis à plusieurs jeunes de s’orienter vers des métiers comme plombier / chauffagiste ou autres. De plus les rencontres, découvertes des artisans confrontent les adolescents au monde du travail ainsi qu’aux exigences des patrons. Ce rapport à la réalité du monde du travail favorise la prise de conscience du jeune dans le parcours qui lui reste à faire pour s’intégrer dans cette démarche.

Ces mêmes valeurs de départ induisent le respect  de la personne accueillie pour  son hébergement et l’environnement dans lequel elle évolue. Nous pensons que le fait qu’un jeune puisse s’identifier et ait un sentiment d’appartenance au lieu :  ‘’Chez nous’’, est un signe d’adhésion au projet, une base de travail.

 

 

- Espaces ludiques extérieurs :

 

Sur les 7 ha que compte le site, des espaces ludiques ont été créés ou sont en projet. La réflexion de l’agencement de ces espaces favorise l’émergence de projets. En fonction de la faisabilité ils prennent forme ou non. Ce cheminement permet la découverte d’une méthodologie que le jeune pourra mettre au profit d’un autre projet dans son parcours.

 

-         Terrasses permettant de lire, jouer, se relaxer,

-         Mare offrant la possibilité, dans un cadre reposant, de s’initier à la pêche, les poissons étant relâchés par la suite, ou simplement les profiter du cadre.

 

- Espaces verts et ferme pédagogique :

 

Le pré-apprentissage autour des espaces verts permet d’appréhender et/ou de découvrir d’autres techniques, exigences ou centres d’intérêts. En acquérant des savoir-faire  au travers de tâches d’extérieur, le jeune se valorise ou se sent valorisé. En effet, aménager et embellir l’ espace extérieur, c’est sans doute travailler aussi sur son image ou l’image que l’on a de soi.

 

-         entretien des parterres , embellissements, plantations,

-         rénovation des clôtures,

-         rond de longe, carrière, etc…

 

- Environnement familial et centres d’intérêts des permanents :

 

L’intégration des permanents du lieu de vie dans leur environnement contribue à la socialisation des jeunes au sein de la communauté.

Les relations familiales et amicales empreintes d’affects dévoilés naturellement par les  permanents, peuvent amener le jeune à penser qu’il existe d’autres représentations que celles qu’il connaît au sein de sa cellule familiale . Ainsi on peut imaginer que le jeune puisse un jour créer sa propre façon de vivre dans ses relations avec les autres, notamment sa famille.

Les Week-End sont des temps à part durant lesquels les jeunes peuvent s’ouvrir à des activités extérieures :

 

-        sportives : piscine, équitation, rugby, luge, promenades, lacs, …

-        Sorties culturelles : expositions, cinéma, manifestations locales (organisées par les départements Jura et/ou Doubs), cirque, théâtre, découverte de la région : lieux touristiques, …

-        Sorties festives : restaurants,…



- Animaux :

 

La ferme suscite d’emblée des questions de la part du jeune. En découlent spontanément des échanges autour des animaux.

L’animal est un support éducatif, qui grâce à ces différentes facettes permet d’appréhender plusieurs thèmes.

Actuellement nous avons 18 lamas, 2 ânesses, 3 ponettes, chevaux pur sang arabe, 3 chiens, 2 chats ainsi que des lapins nains.

 

- Institut de Médiation Animale :

 

Cet  IMA permettra aux jeunes issus du Lama bleu et/ou à ceux provenant de l’extérieur (accueillis à temps partiel) d’évoluer, avec un programme précis et adapté à chacun. Ce programme aura pour but d’atteindre les objectifs fixés par l’équipe composée du zoothérapeute et du psychologue ainsi que de l’équipe éducative du lama Bleu.


D-   Etat des lieux :

 

L’objectif est de créer un concept d’accueil qui regroupe plusieurs axes autour de l’animal et de l’environnement :

 

-         Ateliers de pré-apprentisages autour des savoir-faire liés à l’animal :

 

o       Soins aux animaux,

o       Entretien des locaux,

o       Entretien des parcs,

o       Aménagements des extérieurs, etc.

 

-         Atelier loisirs et créativités :

 

 

o       Confection de cabanes à oiseaux,

o       Bois découpé avec achat de scie à chantourner, dessin, peinture.....

 

Espace ludique :

o       Aires de jeux multi-activités intérieur et extérieur.


 

 

 

 

 

 

© Ferme du Lama Bleu 2010-2018 • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias